Comment bien hydrater sa peau ?

Pour une belle peau souple, jeune et éclatante, l’hydratation est le premier geste beauté que ce soit pour le visage ou le corps. Été comme hiver, pensez à vous hydrater, votre peau vous le rendra bien !

Comment bien hydrater sa peau ? 4

Comprendre la physiologie de la peau

La peau de part son étendue et son poids est l’organe le plus important chez l’être humain. Elle pèse entre 3 et 5 Kg et peut couvrir jusqu’à 2m² ! En contact avec l’extérieur, l’enveloppe cutanée joue un rôle de barrière protectrice, d’interface avec l’environnement et joue aussi les lanceuses d’alerte : quand quelque chose ne va pas bien à l’intérieur cela se voit généralement à l’extérieur, l’épiderme devient rouge, démange, laisse surgir des boutons et imperfections… Mise à mal au quotidien par de nombreux facteurs plus ou moins agressifs (frottement des vêtements, cosmétiques mal adaptés et/ou mal utilisés, soleil, pollution, épilation, douches à répétition, tabac…), son film hydrolipidique se détériore, elle devient moins imperméable, plus fragile et plus sensible. Le premier geste pour renforcer la fonction barrière de la peau est l’hydratation et ce quel que soit son âge, son type de peau, la saison…

Connaissez-vous la physiologie de la peau ?

La peau contient en moyenne 70 % d’eau, 27,5 % de protéines, 2 % de matières grasses et 0,5 % de sels minéraux et oligo-éléments. Elle est composée de 4 couches :

  • l’épiderme, partie externe en contact avec l’extérieur, fait de couches successives de kératinocytes reliées par une sorte de ciment fait d’acides gras ;
  • la jonction dermo-épidermique, fait le lien entre l’épiderme et le derme, très importante pour l’intégrité de la peau
  • le derme, là où se situe les fibres d’élastine et de collagène, l’acide hyaluronique et le réticuline, il forme le matelas de soutien de la peau
  • l’hypoderme, la couche la plus profonde, le tissu adipeux composé de graisse, son rôle est de protéger les muscles et les os
Comment bien hydrater sa peau ? 1

Pourquoi l’hydratation est importante ?

L’eau est un élément constitutif essentiel de la peau, elle est indispensable pour une peau jeune, belle et en pleine santé. Principalement stockée dans le derme, l’eau est étroitement liée à la quantité et à la qualité d’acide hyaluronique et d’élastine. En surface, le film hydrolipidique fait office de barrière et empêche l’eau de s’évaporer et la peau de se déshydrater. Problème, confrontée à de nombreuses agressions, le film hydrolipidique s’altère et n’assure plus correctement sa fonction barrière. La perte en eau s’accélère, la peau se déshydrate, vieillit plus vite, devient sensible, inconfortable, moins éclatante. A cela s’ajoute le fait que la peau n’est pas un organe prioritaire. Si elle stocke l’eau, dès que l’organisme en manque, il en puise directement dans ces réserves, laissant la peau déshydratée. Une bonne dose d’hydratation au quotidien aide à maintenir ces réserves à un bon niveau, préserve l’intégrité et la bonne santé cutanée. Mieux armé pour se défendre face aux agressions extérieures, l’épiderme est moins réactif, plus confortable, il vieillit par ailleurs moins vite.

Le saviez-vous ?

A noter, il existe des différences entre la peau du visage et celle du corps. Si la première est plus exposée aux agressions extérieures, la seconde est plus pauvre en sébum et lipides. Ainsi la fonction barrière de la peau du corps s’altère-t-elle plus facilement ; elle a tendance à tirailler, à souffrir d’inconfort et de rougeurs davantage que la peau du visage. La bonne nouvelle, c’est qu’entre laits, crèmes, beurres, huiles, les solutions ne manquent pas pour abreuver sa peau d’eau. Et l’hydratation cutanée passe aussi bien par les soins topiques que par l’eau que vous buvez.

Comment bien hydrater son visage en fonction de son type de peau ?

S’il est important d’hydrater son épiderme quel que soit son type de peau, le plan d’action sera un peu différent selon les typologies. Les soins devront contenir d’une part des actifs hydratants et d’autre part des ingrédients ciblés, adaptés au type de peau (apaisants pour les peaux sensibles, sébo-régulateurs pour les peaux grasses…).

Hydrater une peau sèche

La peau sèche manque de lipides, n’est plus imperméable et laisse à la fois l’eau s’échapper et les agents potentiellement irritants pénétrer. Résultat, ce type de peau est plus fin, il tiraille, est inconfortable, réactif. Des sensations exacerbées en hiver sous l’effet du froid, du vent. La peau sèche réclame des textures riches et nourrissantes pour restaurer la fonction barrière et apaiser les sensations d’inconfort.

Les bons actifs ? L’acide hyaluronique, la glycérine, le miel, l’huile d’olive, l’urée, le beurre de karité…

Hydrater une peau sensible

Les peaux sensibles manquent de lipides ce qui favorise la perte en eau et la déshydratation. Devenues intolérantes, elles réagissent à des éléments qui ne sont normalement pas considérés comme irritants (froid, vent, eau du robinet, cosmétiques) et sont sujettes aux irritations. Là encore, l’hydratation va permettre de restaurer la fonction barrière et aider la peau à mieux se protéger. Pour limiter les risques de réactions, les soins hydratants pour peaux sensibles doivent avoir des listes d’ingrédients courtes, sans parfum ni huiles minérales.

Les bons actifs ? De la glycérine (agent hydratant incontournable), de l’huile de carthame, du beurre de karité pour l’action hydratante et nourrissantes, de l’eau florale de rose de Damas, de l’amande douce…

Hydrater une peau mixte à grasse, à tendance acnéique

Pores dilatés, peau qui brille notamment sur la zone T, la peau grasse est caractérisée par un excès de sébum qui obstrue les glandes sébacées, favorisant la survenue de petits boutons et points noirs, et un grain de peau irrégulier. Ce type de peau, qui n’est pas l’apanage des ados et peut également concerner les adultes, a lui aussi besoin d’être hydraté avec des crèmes matifiantes et/ou purifiantes légères qui régulent la production de sébum, limite les brillances et resserre les pores.

Les bons actifs ? L’acide salicylique pour l’action purifiante, de l’huile de jojoba pour rééquilibrer, et pour la touche d’hydratation de l’acide hyaluronique, de la glycérine.

Hydrater une peau normale

Ce type de peau est bien équilibré mais pour conserver cet état il doit lui aussi être hydraté au quotidien (faire l’impasse sur sa crème de jour est possible de temps en temps, avant 25 ans). Ainsi, le film hydrolipidique est bien entretenu, la peau reste souple, confortable.

Les bons actifs ? De l’huile d’argan, de l’aloe vera, de l’acide hyaluronique.

Le saviez-vous ?

En cosmétique, vous entendez souvent parler de soin émollient. Qu’est-ce que c’est ? Un soin capable d’assouplir la peau et de renforcer sa fonction barrière. Un émollient peut être une formule légère huile dans eau, ou plus riche, eau dans huile.

Les produits associés

Ne pas négliger l’hydratation du corps

Si l’épiderme du corps n’est pas soumis aux mêmes agressions directes que le visage (soleil, pollution, froid, vent), il peut être mis à mal par le frottement des vêtements, les matières synthétiques, les bains trop chauds, des cosmétiques mal adaptés, un manque d’hydratation… Il a lui aussi besoin d’être hydraté tous les jours pour rester souple, confortable, lumineux. En été, l’hydratation restaure le film hydrolipidique à la surface de la peau et aide à lutter contre le dessèchement provoqué par les expositions au soleil. En hiver, elle aide à compenser la perte en céramides que subissent les jambes notamment.

Quelle crème hydratante ou pour le corps ?

Huile, baume, lait, beurre… à chacune de trouver la galénique qu’elle trouve la plus agréable et qu’elle a plaisir à appliquer. Car le meilleur soin est celui qui est utilisé au quotidien.

Les bons actifs ? Des céramides, ces lipides qui favorisent la cohésion cutanée et limitent la sécheresse cutanée.

Comment hydrater sa peau de l’intérieur ?

L’hydratation de la peau se fait aussi de l’intérieur. Ne pas boire assez a un impact direct sur la peau, cela altère la cohésion des cellules superficielles de l’épiderme, ce qui fragilise la peau. Elle se déshydrate, devient rêche, terne. Il convient donc de boire au moins 1,5 litre d’eau par jour et de mettre l’accent sur une alimentation qui limite la déshydratation, riche en oméga 3 et 6.

Sources

Une peau en plein forme, Dr Nina Roos, Editions Solar Santé

Partagez

Les produits associés